Ornement de proue de pirogue

Référence : 2171

Ornement de proue de pirogue nguzunguzu
Bois, résine de noix de parinarium, nacre de nautile.
H. 13,3 cm
Epoque présumée : 19ème siècle
Ile de la Nouvelle-Géorgie
Archipel des iles Salomon

Provenance :
– Ancienne collection Ludwig Bretschneider, Munich
– Sotheby’s, New York 5/5/1997 Important Tribal Art. Lot n° 115
– Collection privée, Paris

 

 

Les expéditions de chasse aux têtes menées dans les îles voisines jouaient un rôle primordial dans la vie religieuse, économique et politique des Salomon. Fixé à la proue des grandes pirogues de guerre,  le nguzunguzu, auquel on prêtait des facultés sensorielles bien supérieures à celles des hommes, était censé observer, intercepter, réagir et interagir avec n’importe quel esprit malveillant rencontré au cours du voyage1.

Comme l’a décrit très bien Deborah Waite2, la deuxième moitie du 19ème  siècle fut une période marquée par une croissance particulière du nombre des chasses aux têtes dans les Iles Salomon. Selon elle, ce phénomène entraina la création d’une symbolique complexe et omniprésente, et occasionna une production prolifique d’objets d’arts liés à cette activité.

Le visage allongé aux traits zoomorphes, qui s’inspire de la morphologie de Tiola (esprit d’apparence canine), suggère que cette figure de proue  provient des Salomon centrales et plus précisément de la Nouvelle-Géorgie.

Ludwig Bretschneider  (1909-1987)

Ce marchand d’art munichois et collectionneur d’art africain et océanien  eut des relations étroites avec le Musée des cinq continents (ancien musée d’ethnologie) de Munich entre les années 1950 et 1980 Il y fit plusieurs échanges et dons provenant de sa collection
_________________________________________________
1- Mélandri et Révolon. 2014.  page 124
2- Waite D.   2000, pages 115-144)

Prix : 19.500€

Pour toute information complémentaire, vous pouvez nous contacter au
(+33)(0) 6 07 23 33 60, ou bien nous laisser un message :